Fabrication du matériel électoral: le satisfecit du Minat

Paul Atanga Nji, ministre de l’Administration territoriale (Minat) est sorti hier de la Société de presse et d'éditions du Cameroun (SOPECAM), satisfait de ce qu'il a vu. Le Minat, en sa qualité d'interface entre le gouvernement et Elections Cameroon (Elecam), a voulu s’assurer de la qualité du travail fait par la SOPECAM dans le cadre de la production du matériel électoral commandé par Elecam.

Pendant près de deux heures, et accompagné du Directeur général de la SOPECAM, Marie Claire Nnana, et de ses proches collaborateurs, Paul Atanga Nji s’est imprégné des différentes étapes de fabrication des bulletins de vote et de campagne des neuf candidats retenus pour la présidentielle du 7 octobre 2018.

« Au cours de la visite du Minat à la SOPECAM, nous avons eu à lui présenter toutes les étapes concernant la fabrication du matériel électoral. Notamment à l’atelier prépresse dans lequel nous avons reçu les différents candidats venus donner les logotypes et autres visuels constitutifs de leur bulletin de vote et de campagne. C’est dans cet atelier que les impositions ont été faites, et chaque client a validé les caractéristiques de son bulletin de vote », a indiqué Ignace Ozela, directeur de la Production.

Le Minat a ensuite vu la rotative « KBA Comet » qui a joué un rôle décisif dans le respect des 10 jours de délai de fabrication du matériel électoral. Ce qui était assez court. C’est d’ailleurs dans ces ateliers que la séance de travail entre le Minat et le top management de la SOPECAM a eu lieu.

A la fin de la concertation, Atanga Nji a manifesté sa satisfaction en félicitant la SOPECAM pour la célérité avec laquelle l’entreprise a fabriqué, emballé et livré l’ensemble des bulletins commandés. Il a fait savoir qu’il ne doutait pas de la capacité de la SOPECAM à relever ce défi qui lui était lancé.